Actions de bienfaisance : les populations de Gbegbeu rendent hommage au Ministre Abdallah Mabri Toikeusse Albert

Par Youne Brice – Correspondant régional

Les populations des 13 villages de la sous-préfecture de Gbegbeu (Département de Zoukougbeu, région du Haut-Sassandra) ont rendu un vibrant hommage au Ministre de l’Enseignement Supérieur et de La Recherche Scientifique, Dr Abdallah Mabri Toikeusse Albert pour ses actions de bienfaisance. C’était le week-end dernier à Gbeugbeu.

C’est d’abord le président du comité d’organisation de cette cérémonie, Kelia Landry qui a pris la parole pour exprimer sa reconnaissance à l’hôte du jour.  « Nous sommes reconnaissants pour votre disponibilité et votre présence sur le sol de Gbegbeu. Nous vous adressons nos vifs remerciements pour tout le travail abattu au profit du département et singulièrement pour la sous-préfecture de Gbegbeu » a-t-il déclaré.  Zézé Badé Constant, Président de l’association  » Zalélokoui » qui signifie en langue locale « n’écoute pas les ont dit », a ensuite renchéri en relevant que le ministre Mabri honore le peuple de Gbegbeu.   « C’est pour nous une immense joie, de voir le  ministre Abdallah Mabri Toikeusse Albert. Se déplacer pour entourer ses fils planteurs en herbe que nous sommes est gage de l’affection que vous avez pour nous, et témoigne de l’amour, et l’intérêt que l’État de Côte-d’Ivoire, manifeste pour ses fils. Cet événement est et demeurera gravé dans l’histoire de Gbegbeu », a-t-il fait remarquer.  Même son de cloche Dame Yesséa Kakané Viviane, présidente de l’association « Agouhèti » qui signifie ‘’convergeons toutes autour d’une même pensée, autour d’une volonté pour s’épanouir’’. « Nous nous réjouissons de ce que le ministre se mette à notre disposition et à notre écoute et surtout pour s’imprégner de nos réelles préoccupations. », dira-t-elle.

Pour sa part, Abdallah Mabri Toikeusse a dit être heureux et a  remercié la chefferie pour l’accueil qui lui a été réservé. Il a aussi félicité toutes les associations venues à la cette cérémonie. Répondant aux doléances, il a dit avoir pris note de toutes les préoccupations qui ont soulevées.

Comments are closed.